Les greffes d'apposition osseuses

 

INDICATIONS :

 

Pour avoir une stabilité et une longévité acceptables, les implants doivent travailler dans des conditions mécaniques optimales. Pour cela ils doivent avoir un diamètre et une longueur suffisante : la qualité et le volume osseux sont donc des facteurs fondamentaux. Malheureusement, la perte des dents entraîne avec le temps une disparition de l’os qui entourait les racines de la dent perdue. Une restauration de ce volume osseux est donc parfois utile avant la mise en place d’implants dentaires obligeant à une étape chirurgicale préalable.

 

 

Pour cela nous prenons un bloc osseux allogénique (donneur humain vivant traité) fourni par la société BIOBANK. Contrairement à la technique traditionnelle, il n’y a pas de prélèvement dans la bouche du patient et donc plus aucunes suites opératoires au niveaux d’un quelconque site donneur ( douleurs, gonflement, hématome, perte de sensibilité …). De plus le temps d’intervention est quasiment divisé par deux, ce qui diminue grandement les suites opératoires au niveau du site receveur (gonflement, douleurs, hématome).

 

Les suites opératoires habituelles et les soins post-opératoires :

 

  • Un œdème facial est habituel parfois associé à des ecchymoses (« bleus ») des joues dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

  • Les douleurs sont variables mais le plus souvent modérées. Un traitement antalgique sera systématiquement donné.

  • Une excellente hygiène buccale est essentielle. Des bains de bouche sont prescrits. Après chaque repas, les dents et les gencives devront être nettoyées avec une brosse ultra-souple (dite chirurgicale).

  • Pendant les premiers jours, l’alimentation doit être molle, tiède ou froide. Il faut éviter une nourriture chaude, très salée ou très acide.

  • Le tabac est à proscrire formellement avant et après l’intervention.

Réalisation :

Perte osseuse suite à l'extraction dentaire

 

 

Vue du défaut osseux

 

 

Analyse du site par rapport au greffon

 

 

Ajustement du site receveur et du greffon, pour une adaptation parfaite

 

 

Fixation du greffon à l'aide de vis d'ostéosynthèse

 

 

Comblement des bords avec du greffon broyer en poudre

Application d'une membrane de collagène résorbable comme protection.

 

 

Suture étanche du site receveur

 

 

Apres 4mois de cicatrisation, le grefon est intégré au site receveur

 

 

Apres le retrait des vis d'ostésynthèse, le site peut être préparer normalement pour un implant

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Docteur Fernandez Philippe